7 erreurs que tous les débutants commettent en Karting

7 erreurs que tous les débutants commettent en Karting

Apprendre les ficelles du karting ? Laissez-nous vous guider à travers les pièges les plus courants afin de vous permettre de réaliser ces temps au tour.

Il y a peu de sports aussi passionnants que le karting. C’est amusant, que vous l’ayez pratiqué une fois ou des centaines de fois, et une partie de l’excitation est de pouvoir aller aussi vite que possible et d’être encouragé à le faire, ce qui est très rare de nos jours !

Cependant, la conduite d’un kart est très différente de celle d’une voiture de tous les jours, et il y a des erreurs courantes qui vous empêchent d’aller plus vite. Évitez ces pièges et vous serez sûr de battre vos amis ou même de créer une base solide sur laquelle vous pourrez bâtir votre carrière de pilote automobile.

1. Déplacer les mains sur le volant

pilote de karting

Contrairement à une voiture, les karts ont une direction très sensible, donc gardez vos mains à la position « quart de tour à trois » à tout moment et ne les lâchez pas. Non seulement vous aurez un contrôle plus précis du kart, mais vous pourrez réagir beaucoup plus rapidement aux glissements. Gardez vos mains à la position « quart de tour à trois » à tout moment

2. Freiner trop doucement

Les freins des karts n’agissent que sur les roues arrière, ce qui signifie que le freinage comme celui d’une voiture de route ne fonctionne tout simplement pas. La meilleure façon de freiner dans un kart est l’inverse de la route : vous devez d’abord appuyer fort sur les freins pour qu’ils se bloquent presque, puis, à mesure que vous vous rapprochez du sommet du virage, les relâcher progressivement et en douceur. Pour les conducteurs plus avancés, essayez de faire des recherches sur le « freinage sur piste » pour vous aider à trouver ces derniers dixièmes.

3. Se présenter trop tôt

Une chose que l’on constate souvent, tant chez les novices que chez les conducteurs plus expérimentés, c’est que les virages sont pris trop tôt. Si vous vous retrouvez à glisser sur une sortie de virage, ou si vous pensez que vous perdez de la vitesse en sortie de virage, essayez de ralentir un peu plus avant de tourner et visez un sommet plus tardif. Si vous arrivez à la bonne entrée, vous devriez pouvoir accélérer au sommet du virage sans glisser large à la sortie.

4. Ne pas utiliser toute la piste

La voie est définie par les lignes blanches et les bordures. Vous pouvez utiliser la route autant que vous le souhaitez, donc utilisez chaque centimètre pour aller plus vite. Plus vous pouvez prendre chaque virage en étant au bord du circuit à l’entrée et à la sortie, et en vous plaçant directement au sommet, plus il vous sera facile de prendre de la vitesse. Utilisez la plus grande partie possible de la piste. Utilisez le plus possible de la voie ferrée, dans la mesure où vous le pouvez légalement.

5. Une direction trop agressive

Dans un kart, la précision est la clé pour être rapide, et le fait d’être lisse rend cela beaucoup plus facile. Beaucoup de pilotes inexpérimentés tournent brusquement le volant, ce qui fait glisser l’avant, c’est ce qu’on appelle le sous-virage, et le kart donne l’impression de vouloir aller en ligne droite. Lorsque vous tournez un kart, appliquez la direction doucement et progressivement pour ne pas le surprendre. Imaginez qu’il y a une tasse d’eau dans le kart que vous ne voulez pas renverser.

une pilote de karting

6. Ne pas regarder assez loin devant soi

Monter dans un kart pour la première fois peut être une surcharge sensorielle. Les karts sont extrêmement bas par rapport au sol, ce qui donne l’impression que tout va deux fois plus vite, mais souvent les gens aggravent la situation en ne regardant que quelques mètres devant le kart. Si vous regardez plus loin, vous aurez l’impression que tout se passe plus lentement, car votre cerveau a plus de temps pour traiter ce qui est sur le point d’arriver. En règle générale, vous devez toujours regarder une étape en avant de l’endroit où vous vous trouvez. Ainsi, au moment de freiner, vous devez regarder le sommet, au sommet vous devez regarder la sortie, et à la sortie vous devez repérer le prochain virage. Cela semble petit, mais cela fait une énorme différence.

7. Essayer de sortir du chemin

Un circuit de karting est un endroit intimidant pour les nouveaux pilotes, et cela est aggravé par le fait que des pilotes expérimentés vous dépassent à des vitesses qui semblent impossibles. Tout d’abord, n’oubliez pas qu’ils le font depuis bien plus longtemps que vous et qu’il n’y a aucune raison qu’un jour vous ne puissiez pas être aussi bon, voire meilleur qu’eux à l’entraînement. D’ici là, ignorez les karts plus rapides qui vous dépassent. Il est beaucoup plus sûr de se concentrer sur sa propre conduite et de les laisser trouver leur propre chemin. Vous serez beaucoup plus prévisible et plus facile à dépasser si vous faites votre propre course. De plus, vous pourrez alors déterminer où vous perdez du temps au profit des conducteurs les plus rapides et améliorer votre propre conduite plus rapidement.

Conclusion

Même si un pilote de F1 est derrière vous, ne paniquez pas ! Alors, n’oubliez pas ces conseils si vous voulez être rapide sur la piste de karting…

  • Gardez les mains en position « quart de tour » et ne lâchez pas le volant
  • Freiner fort, jusqu’à ce que les roues soient presque sur le point de se bloquer, puis les relâcher en douceur
  • Ne vous rendez pas trop tôt
  • Utilisez chaque centimètre de la piste à votre disposition
  • Diriger en douceur
  • Regardez toujours une étape devant vous, si vous êtes au sommet du virage, vous devriez regarder la sortie
  • Ne vous inquiétez pas si des conducteurs plus rapides vous suivent. Restez sur votre ligne et essayez de voir où et pourquoi ils sont plus rapides que vous.

À notre avis, le karting est l’une des meilleures et des plus exaltantes choses que l’on puisse faire, et c’est cette excitation et cette anticipation qui font que les gens reviennent pour en avoir plus. Rappelez-vous simplement que pour être un pilote rapide, il faut conduire mieux, et non pas plus fort, alors essayez de contenir votre excitation lorsque vous êtes sur le circuit et augmentez votre vitesse progressivement. Surtout, profitez-en. Tout le monde ne sera pas champion de F1, donc s’amuser est bien plus important que d’être le meilleur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.