Les choses à vérifier avant une course de kart.

Les choses à vérifier avant une course de kart.

Que vous souhaitez pratiquer le karting pour le loisir ou une compétition, il y a des points à vérifier et à prendre en compte avant une course de karting.

Contrôle technique

Vous devez passer le contrôle technique de votre kart et de votre équipement de pilote avant d’être autorisé à courir sur le circuit. Les officiels inspecteront en détail votre kart pour s’assurer qu’il est sûr et qu’il répond aux normes réglementaires de votre catégorie spécifique, ainsi que votre combinaison, vos bottes, vos gants et votre casque.

On vous remettra une carte de contrôle à remplir et à remettre au contrôleur qui vérifiera votre kart dans le cadre du processus d’inscription. Il est essentiel que vous vous souveniez d’apporter cette carte avec vous.

Cela peut être une expérience éprouvante pour les nerfs, et vous pourriez vous retrouver à croiser les doigts en espérant que votre kart est en bon état de marche. S’ils identifient quelque chose d’incorrect pour quelque raison que ce soit, vous aurez la possibilité de rectifier le problème avant d’être à nouveau examiné.

Votre casque devra être examiné pour la première fois afin de s’assurer qu’il est bien ajusté et adapté au karting. Le contrôleur placera un autocollant autorisé par Motorsport UK sur l’extérieur du casque s’il le juge approprié. Assurez-vous d’avoir suffisamment d’argent en main.

Le contrôleur signera la carte de contrôle technique et vous laissera partir après avoir vérifié votre kart et votre équipement.

Briefing pour les pilotes

Maintenant que le kart est prêt à courir, le pilote doit assister au briefing du pilote. Celui-ci est généralement fourni par le responsable du parcours et a lieu dans ou autour de la zone du clubhouse. Tous les pilotes sont tenus d’assister à ce briefing, et leur présence est normalement confirmée par un officiel.

Au cours de ce briefing, le responsable du parcours passe en revue tous les faits spécifiques que vous devez connaître sur les procédures de la journée, y compris les informations sur le circuit, le protocole de départ et le parc ferme. Il passera également en revue toutes les règles particulières qui s’appliquent aux courses.

Vous aurez également droit à un briefing spécial en tant que novice, au cours duquel vous pourrez poser toutes les questions que vous souhaitez. Il est essentiel que vous soyez attentif pendant ce briefing afin de savoir exactement à quoi vous attendre et ce que vous devez faire sur la piste.

Entraînement

Il est temps de se remettre en piste maintenant que toutes les tâches administratives ont été effectuées.

La plupart des réunions de clubs de course comprennent une courte séance d’entraînement, qui constitue la première activité de la journée sur la piste. Celle-ci dure normalement trois tours ou cinq minutes, c’est donc plutôt l’occasion de vérifier que tout est en ordre de marche et que le kart se manie à votre guise.

L’horaire des essais sera inclus dans l’horaire que vous avez reçu à l’inscription. Bien que les annonces au tannoy appellent probablement votre classe à la grille, il vaut la peine de s’assurer que vous arrivez à la grille simulée suffisamment à l’avance pour ne pas manquer votre place.

Vous pouvez garer votre kart n’importe où sur la grille factice car il n’y a pas d’ordre défini sur la grille. C’est une bonne idée de commencer à l’arrière de la grille pour pouvoir suivre le peloton et avoir une idée de la rapidité avec laquelle ils prennent les différents virages. Cela vous servira également de point de référence utile.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.